samedi 6 avril 2013

Nfu ho : Ou quand le dédoublement de personnalité devient acceptable !


Hier j’ai fait une découverte sensationnelle : les vernis holographiques. (Comment ça j’ai un siècle de retard ?!)

À force d’en voir sur tous les blogs, j’ai fini par sauter le pas et c’est le Nfu Ho n°62 qui s’est retrouvé dans mon colis de la Pshiiit boutique. Je dois avouer que j’ai été conquise tant par l’aspect holographique que par la beauté du flacon ! Un joli buste de femme en guise de pinceau le flacon faisant office de robe.


Je l’ai posé en trois couches pour qu’il soit bien opaque mais j’étais déjà subjuguée dès la première couche ! Autant te dire, je suis comblée ! Le flacon est magnifique, le vernis sèche à une vitesse éclair (même avec trois couches en 5 minutes à peine c’est bon), le pinceau est parfait à mon goût (assez bien garni, les poils sont rigides et permettent un meilleur contrôle) et la couleur… Je ne sais même pas comment la décrire !






La teinte de base est beige/rosée. Une fois posé et regardé à l’ombre on peut le prendre pour un simple vernis métallique, plutôt sobre même ! Par contre à la seconde où il capte la moindre lumière il se transforme (d’où mon titre à rallonge) : des milliards de paillettes, de reflets différents et un arc-en-ciel sur les ongles ! Ça me fait un peu penser aux couleurs d’une tache d’essence dans l’eau. C’est assez fou à observer ! D’ailleurs, j’ai passé ma journée à le regarder et à le prendre en photo sous toutes ses coutures !

Au départ j’avais prévu un nail art pour ne pas le laisser seul mais finalement j’ai voulu attendre et le découvrir tout seul d’abord ! Je l’ai finalement arrangé avec un peu de stamping mais je regrette, on perd l’effet holo du vernis (ou alors c’est parce que j’ai choisi un motif trop couvrant). En tous cas, voilà le rendu stampé :


Bonne fin de journée et bon week-end !!


1 commentaire:

  1. C'est hypnothisant... J'aime bien moi la version finale!

    RépondreSupprimer

Je suis pour la liberté d'expression !